La coopération des pélicans : source d’inspiration

La coopération des pélicans  Deux avions à réaction traversent le ciel en formation serrée, à la façon des oiseaux. Il ne s’agit pas d’un vol de routine, mais d’une expérience basée sur des découvertes récentes. En étudiant le vol en formation des pélicans, des chercheurs ont en effet constaté que, grâce aux oiseaux de tête, la portance des oiseaux suiveurs s’améliore, de sorte que leur fréquence cardiaque est de 15 % inférieure à celle d’un oiseau volant seul. Ce principe d’aérodynamique pourrait-il s’appliquer aux avions ?

  Afin de le savoir, des ingénieurs ont conçu un avion expérimental équipé de systèmes électroniques sophistiqués Pélicanpermettant au pilote de maintenir, à 30 centimètres près, sa position par rapport à l’avion de tête, qui vole à une centaine de mètres devant lui.
Résultat ? Une diminution de 20 % de la résistance et de 18 % de la consommation de carburant. Les chercheurs pensent que ces découvertes pourront avoir des applications civiles et militaires.